Le Likès au Pays du Soleil Levant pour l’UNESCO

Un peu d’excitation au moment de commencer ce voyage vers les couleurs chaudes de l’automne japonais et vers les 31 autres délégations en train de commencer le même voyage en ce moment - même . Tous devront attendre encore un peu avant de se voir car le premier jour se passe en province , par petits groupes de 4 ou 5 délégations invitées à découvrir une région particulière, accueillies par un lycée particulier . Pour nous ce sera le lycée Adachi de Fukushima . Tous les élèves y sont anxieux de faire aimer leur région, du message qui sera donné quelques mois après le tremblement de terre et le tsunami puis l’accident nucléaire qui s’en est suivi .. , et aussi de faire découvrir comment on vit ici , dans une tradition encore très vivante autour des onsen, les sources chaudes qui parsèment la région .

Nous sommes à 200 km au Nord de Tokyo , une distance relativement courte que raccourci encore un peu le ‘bullet train’ le Shin Kansen qui parcourt la plaine de l’Est japonais . C’est le moment des premiers échanges avec les délégations libanaise, bengladeshi et péruvienne , et aussi des dizaines d’élèves en uniformes à col droit du lycée qui nous montrent leur cérémonie du thé, leur groupe de pratique du kendo, l’origami, comment fabriquer du papier ... la nature bien sûr .. C’est l’époque du festival des chrysanthèmes au château des samouraïs ....

Le Shin Kansen nous amène ensuite vers le Sud , à travers Tokyo, Kyoto, Osaka ..sous le regard majestueux du Mont Fuji. Okayama est une des villes du centre sud, presque liées entre elles sans interruption
désormais . Elle dispose elle aussi d’un magnifique château des samouraïs et de son jardin japonais ancien .

Mais nous en verrons surtout les salles conférence où se déroulent les débats , façon institution internationale, avec traduction simultanée en Français , Anglais et Japonais . 120 jeunes de tous les continents , plus encore de jeunes japonais des écoles de toute la région pour aider aux déplacements, à la logistique réglée au métronome de l’ensemble des journées ..

Une foule à diriger de salle en salle , de conférence en conférence pour que chacun puisse exprimer à voix haute ce pourquoi il est là : dire comment dans son lycée il ou elle a travaillé , avec d’autres, à prendre conscience et peut-être agir pour que le développement de la planète soit plus DURABLE, en termes d’ENVIRONNEMENT mais aussi en termes de SOCIETE DURABLE , de VIVRE ENSEMBLE . Guillaume , à Quimper, portait notre projet Comenius contre la xénophobie (2012- 2014) et le projet que nous suivons depuis 4 ans avec le Parc Marin d’Iroise . Zoé parlait de son projet de développement d’un système de récupération de chaleur dans les déchets ménagers en Afrique du Sud , Guillaume , à Marseille, du projet d’économie de consommation de l’eau de son lycée, et Léa de son projet de microcrédit pour aider les micro-entreprises . Il fallait parler en Anglais devant les délégations étrangères et des rangées d’observateurs , suivis par les traducteurs ... BRAVO à tous ...Grands sourires après le court instant de stress ... et Guillaume , notre Likésien, poursuivait en solo dans la commission d’élaboration de propositions pour la décennie à venir ..

Vaste programme déjà entamé mais qu’il fallait valider , amender peut-être ... Un peu frustrant d’être limité dans le temps d’expression et ne pouvoir être plus concret dans les propositions , c’est certain mais une déclaration d’intention commune doit laisser la place à chacun des états pour adapter à ses possibilités .. Apprentissage de la démocratie à l’échelle de la planète ..... Les enseignants invités font la même chose de leur côté ..et dans quelques jours les décideurs à Nagoya .. nous suivrons dans la presse quelque chose qui nous paraîtra peut-être un peu moins distant ..

Mais ce n’est pas une fin .. Il ne faudrait pas que le travail pour un développement durable s’arrête à un moment de représentation .. ‘ Ne pas se demander ce que le monde peut faire pour nous , mais ce qu’on peut faire pour le monde’ , un monde où la population augmente de manière exponentielle ....Action simple, mais action urgente nécessaire ...Espérons que la provision de contacts nous y aidera un peu .. alors seulement ce voyage aura été utile ..

ALIGATO !!!!

Publié le : samedi 8 novembre 2014

LE LIKès | La Salle - Quimper

20, Place de la Tourbie - 29196 QUIMPER Cédex
Tél. 02 98 95 04 86 - Fax 02 98 95 06 24

Contact | Plan du site | Mentions légales

suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter

une création : www.studioentete.com